SECTEUR DE LA SANTE

Le système de santé français s’appuie sur des structures multiples : sanitaires (pour la prise en charge hospitalière), médico-sociales et sociales (pour des publics dits « fragiles », âgés ou handicapés), ambulatoires (pour les soins dits « de ville »).

Les réformes vont toutes dans le sens d’une mise en place d’une médecine de « parcours » –de santé, de soins, de vie regroupés – à même de renforcer la prise en charge des patients et des résidents sur tout le territoire et de décloisonner les secteurs : soins de ville, soins hospitaliers, soins médico-sociaux.

Les établissements hospitaliers sont répartis en 3 grandes catégories : les hôpitaux publics, les cliniques privées à but lucratif et les établissements privés d’intérêt collectif. Les établissements hospitaliers délivrent des soins généraux (médecine, chirurgie, obstétrique) et/ou plus spécialisés (psychiatrie et santé mentale). Parmi les missions spécifiquement dévolues aux hôpitaux publics, figurent aussi l’enseignement et la formation professionnelle ainsi que la recherche scientifique et médicale.

Les établissements médico-sociaux regroupent entre autres les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les structures pour personnes handicapées.

Des alternatives à l’hospitalisation classique ou à l’hébergement traditionnel se développent dont, entre autres, la chirurgie ambulatoire, la télémédecine, l’hospitalisation à domicile (HAD), les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), l’accueil temporaire en EHPAD .

X

    Pour échanger simplement, c’est facile :
    Faîtes-vous rappeler.