LE MANAGEMENT DE TRANSITION

Définition

Le métier du « Management de Transition » est né aux Etats-Unis et aux Pays-Bas dans les années 70. Aux Pays-Bas, travailler avec des extérieurs est un réflexe et s’inscrit dans une pratique courante. Les dirigeants admettent qu’ils ne peuvent pas être bons dans tous les domaines.

En France, l’activité est apparue à la fin des années 1980 dans l’industriel notamment et plus récemment dans le secteur de la santé.

Le Management de Transition est le recours à des compétences opérationnelles externes de haut niveau pour une durée limitée afin d’accomplir une mission spécifique.

Le management de transition apparaît comme une solution efficace pour un établissement qui, dans une situation d’urgence, de changement ou devant mener un projet stratégique, réalise ses objectifs et poursuit la mise en place d’une nouvelle organisation sans sacrifier ni son développement ni sa paix sociale.

Le « manager de transition » est ainsi présent pour une durée déterminée, en réponse à une problématique identifiée. Son expertise et son regard extérieur lui permettent de comprendre les difficultés de la structure et grâce à son indépendance et sa neutralité, il créé l’adhésion des personnels aux solutions proposées, tout en s’appuyant sur les ressources internes.

Les domaines d’intervention du manager de transition :

DIRECTION GENERALE / DIRECTION D’ETABLISSEMENTS

Le « directeur de transition » prend en charge la gestion globale d’une région, d’un établissement ou d’un groupe établissements.

Conformément à un cahier des charges, il accomplit sa mission sans se départir des objectifs fixés tout en trouvant des solutions opérationnelles et pérennes.

Il s’engage à conduire le projet stratégique défini en développant une dynamique de travail et renforce la synergie en interne.

En situation de crise ou de conflit, il identifie et analyse les causes puis propose un plan d’actions concertées avec les IRP.

D’autre part, et si besoin, il met en application le plan de retour à l’équilibre financier en respectant ses termes.

Sur le plan des organisations, il conforte l’organigramme ainsi que les rôles et les missions de chacun et enfin, il élabore les circuits d’informations, de décisions et d’instances de concertation dans le respect d’un code de déontologie. Il engage sa responsabilité personnelle.

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

Le « directeur des ressources humaines de transition » intervient pendant une durée déterminée dans les cinq grandes branches des ressources humaines : les relations sociales, la paie, la gestion des carrières et des compétences, la formation et le recrutement.

Un manager de transition peut également agir sur l’une des fonctions ressources humaines en support de la direction des ressources humaines.

À titre d’exemples :

Relations sociales

Il s’assure du bon fonctionnement des instances Comité d’entreprise, CHSCT, Délégués du personnel, élections professionnelles, il veille à la paix sociale et désamorce les conflits afin de ne pas envenimer une situation mal contrôlée.

Paie

Il optimise les dépenses de charges de personnel à travers la maîtrise de la masse salariale, l’adéquation des ressources aux besoins des services,

La gestion des remplacements (réduction de l’intérim) de façon concertée avec les IRP fournissant ainsi un cadre réglementaire.

Gestion des carrières et des compétences

Il agit sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences à travers l’étude des métiers afin d’anticiper et de prévenir leur évolution.

Plan de Formation

Celui-ci est établi en lien avec les objectifs de l’établissement dans le respect des budgets alloués.

Recrutement

Selon le cahier des charges, il élabore le profil de poste, participe au recrutement et au choix du candidat afin d’assurer sa propre succession.

Direction Financière

Dans un établissement, les affaires financières se trouvent au carrefour d’une série de problématiques : le projet médical, le projet de soins, l’administration. Il s’agit, pour la direction des finances et du contrôle de gestion, de parvenir à des arbitrages et faire des choix. La direction des finances a un rôle de pilotage et de suivi de l’activité en fonction des recettes ce qui implique de suivre l’activité au moyen d’indicateurs et tableaux de bord.

Le manager de transition peut intervenir sur l’ensemble de la fonction dans le cadre d’un cahier des charges préétablies. Il peut assurer, une des missions dévolues à cette fonction :

– Gestion budgétaire,
– Mise en place et suivi de la Dotation Modulée à l’Activité,
– Dettes et trésorerie,
– Plan de retour à l’équilibre,
– Contrôle de gestion,
– Gestion des achats et des approvisionnements,
– CPOM sanitaire et médico-social